• Histoire d'Havredest

    Le Havre du Levant a gagné une certaine notoriété suite aux terribles événements survenus en 1281 DR, l’année de l’Ame Froide. Et ce sont les évènements qui ont tourmentés cette ville qui ont attiré dans la région historiens, prophètes et mages, à la recherche d’informations sur les Dix-Cités et le Nord. Ce grimoire n’a pas la prétention d’être un guide exhaustif sur les Dix-Cités ou de décrire les terribles évènements de l’année de l’Ame Froide. Il a été rédigé dans le seul but de familiariser le lecteur avec les habitants du Havre du Levant et leur quotidien.

    La cité du Havre du Levant est l’une des Dix-Cités de la région de Val de Bise. Le terme cité est peut-être mal choisi pour parler d’une petite communauté frontalière telle que Havre du levant, du moins si l’on se réfère aux critères méridionaux. Même si elle a connue une forte croissance au cours des dernières années, la cité du Havre du Levant se limite à quelques modestes demeures regroupées sur les rives du lac gelé Dinneshere. Le Havre du Levant tire principalement ses ressources des exportations de Cornedentelle, une matière très recherchée, obtenu à partir d’arrêtes de truite. Les visiteurs ne devraient donc pas s’étonner de constater que le village se résume à un petit village frontalier enneigé, habité par des pêcheurs. Le bois est la principale matière première utilisée pour construire les bâtiments et l’atmosphère de la ville reflète les sentiments des habitants. Presque tout a un aspect dur et dépouillé, mais semble assez solide pour résister au climat très rude de la région. En traversant la ville, vous ne pouvez manquer de trouver filets, bateaux et étalages de poissonniers qui abondent dans les rues et ne laissent aucun doute sur l’activité première des habitants..

    Le Havre du Levant a dû être reconstruit après les terribles évènements de l’année de l’Ame Froide. Le Temple de Tempus a été reconstruit, mais les reliques entreposées au sous-sol ont été déplacées plus au sud, comme le demandait les Grands prêtres de Tempus. Les chasseurs de trésors qui se rendent au Havre du Levant en espérant trouver les reliques perdues ou des objets magiques seront sans aucun doute déçus car la neige a déjà été nettoyée par les mages et les voleurs qui sont passés par là au cours des vingt ou trente dernières années. Tout érudit ou explorateur se rendant dans la région ne doit pas manquer de se rendre à Kuldahar pour voir le Grand Chêne dans toute sa splendeur.

    On prétend que des elfes marins vivent dans les profondeurs du lac Dinneshere, mais malgré les nombreuses tentatives pour les localiser, il n’existe aucune preuve tangible de leur existence. Ces elfes marins ne sont à mon avis rien de plus que l’un des mythes locaux destinés à attirer marchands et colons dans la région.

     

    fichier dialog.tlk - ref.28388

    « Les livres d'Icewind Dale 2Histoire de Kuldahar »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :