• Histoire de l'Amn

    HISTOIRE DE L'AMN [ref. 7284 - 13136]

    L'Amn a la chance de disposer de ressources naturelles abondantes. Certains vont même jusqu'à dire que c'est la terre la plus prospère du continent. Cela a joué en sa faveur pendant des générations, car même en temps de conquête, les nouveaux maîtres étaient bons, cherchant à tirer profit des richesses de la terre plutôt qu'à l'embraser.

    L'Amn est de longue date un lieu privilégié pour les affaires et le négoce. La tradition orale transmise de père en fils laisse à penser que c'est le cas depuis au moins 800 ans. Malheureusement, il est difficile de retrouver des archives, le plus souvent incomplètes. Apparemment, les Amniens étaient trop occupés à remplir leurs caisses et ne prenaient pas le temps de mettre par écrit les événements du jour.

    L'Amn a toujours été plus préoccupé par le présent et l'avenir que par le passé. Il est donc plus difficile d'en relater l'histoire précise. Les écrits, les contrats des plus anciens négoces sont jalousement gardés. La crainte de révéler des " secrets commerciaux " est plus forte que la volonté de contribuer à retracer l'histoire collective. De ce fait, le citoyen de base en sait très peu sur le passé de l'Amn.

    Apparemment, l'Amn d'il y a 100 ans ressemblait beaucoup au Calimshan d'aujourd'hui. Les grandes cités étaient des entités indépendantes, s'unissant uniquement pour se défendre et se disputant le contrôle du territoire et les meilleures voies commerciales le reste du temps. Une guerre commerciale particulièrement violente se déclara il y a 24 ans. Chaque cité imposait des taxes incroyablement élevées sur les marchandises importées. Cette guerre des prix empira et des troupes commencèrent à piller les convois des autres cités. Le commerce s'interrompit en quelques mois, un certain nombre de cités furent assiégées et la guerre menaça de conduire toute la région à sa perte.

    Un jeune marchand du nom de Thayze Selemchant profita de cette occasion. Thayze était intelligent, charismatique et très réputé (la maison Selemchant était l'une des plus anciennes et des plus riches d'Athkatla). Il contacta en secret les représentants des cinq autres maisons les plus riches en Amn et élabora un plan.

    La première partie du plan consistait à faire courir la rumeur de menaces extérieures, telles qu'une invasion pirate de Nelanther ou un rassemblement d'orques sur l'autre versant de Pics Brumeux. Thayze fit même courir le bruit qu'une armée d'elfes dans la Forêt de Téthir était prête à s'abattre sur l'Amn. Toutes ces rumeurs étaient fausses, mais elles contribuèrent peu à peu à ressouder le peuple et à freiner la guerre.

    Thayze savait que si lui et les autres membres du conseil voulaient prendre le contrôle de l'Amn, il leur fallait un large soutien du peuple, les tensions entre cités et marchands étant encore fortes. Pour ce faire, Selemchant et les autres décidèrent de renoncer à leurs noms à tout jamais.

    Quand la nouvelle de la création du " Conseil des Six " se répandit, le peuple y adhéra sur-le-champ : un groupe qui unirait l'Amn sous une seule autorité, gouvernant pour le bénéfice de tous et non pour celui d'une seule ville ou d'un seul marchand ! Le Conseil dressa une armée (à ses frais) pour réprimer les quelques groupes résistants et contrôle l'Amn depuis 22 ans.

    « Histoire du NordLes Dix Cités »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :